Archives du blog

vendredi 8 mars 2013

S’asseoir et écouter




S'asseoir et écouter...

Cette méditation n'a l'air de rien a priori. Pourtant, ses effets sont nombreux : meilleure conscience de soi, de sa divinité, de sa manière d'être au monde... Juste m'asseoir et écouter fait actuellement partie de ma routine quotidienne. Je la pratique le matin, en préambule à mes autres exercices, avant de réellement démarrer ma journée.

Le vocabulaire utilisé ici est celui de la tradition Feri, mais  la même pratique se retrouve dans le zazen et ressemble à certains types de méditations kabbalistiques, voire à certaines formes de prières chrétiennes.

"Imaginez votre colonne vertébrale s'élevant depuis votre pelvis et vos épaules suspendus, comme s'ils étaient sur un cintre. Ajustez la position de votre tête afin que vous sentiez que votre crâne repose directement en haut de votre colonne vertébrale. Vous aurez peut-être besoin de rentrer votre menton pour être sûr que votre tête est droite, et non pas penchée vers l'avant. Laissez vos mains reposer confortablement sur vos genoux, ou en coupe, la main droite dans la gauche, en laissant vos pouces se toucher. Laissez votre respiration remplir votre ventre, sentez-le se dilater vers l'avant aussi bien que vers l'arrière, alors que vos muscles se relâchent pour laisser l'air entrer.  La respiration doit commencer bas dans le ventre, s'élever et remplir la cage thoracique et finalement la poitrine. Permettez à votre inspiration d'être aussi lente et régulière que possible, et laissez votre expiration s'harmoniser avec votre inspiration. Lente. Régulière. Assis-e. Respirez. Laissez un espace de calme et de tranquillité s'ouvrir profondément en vous.

Il y a un espace de calme et de tranquillité en vous. Respirez à travers lui. Sentez cette tranquillité s'étendre. Sentez maintenant l'énergie qui s'élève le long de votre colonne vertébrale - ancrée dans cette zone de tranquillité - s'écouler vers l'arrière de votre crâne et dans le globe de votre God Soul. Sentez le lien entre le calme dans votre ventre et l'énergie qui pénètre l'arrière de votre crâne et embrasse la sphère de la Sacred Dove comme la tête d'un cobra. Commencez à sentir votre Sacred Dove : elle regarde, elle attend, elle écoute. Chaque fois que les soucis ou les bavardages mentaux émergent, respirez et ressentez la Sacred Dove. Elle est témoin. Elle est la partie de vous qui regarde toutes les autres parties en ébullition avec compassion. Continuez de respirer. Restez assis-e, posé-e. Soyez ouvert-e à toutes les parties de vous-mêmes. Être témoin de soi-même est une des choses les plus difficiles que vous pouvez faire, et une des plus compassionnelles. Vous êtes sacré-e. Vous êtes aimé-e dans toutes vos facettes."

T. Thorn Coyle, Evolutionary Witchcraft.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire