Archives du blog

mardi 20 août 2013

L'Obstacle

Alors que je découvre le Yi King, mon premier tirage me renvoie à l'hexagramme 39. Kien, l'Obstacle. Ah ben tiens donc. "Ainsi l'homme noble se tourne vers sa propre personne et développe son caractère" nous dit le livre. Parce que, parfois, l'Univers juge que se poser trente mille questions à la seconde ne suffit pas et vous envoie une bonne grosse claque pour vous faire évoluer. Le Yi King est le livre des Transformations. Je sais donc que l'Obstacle n'est que le point départ, les traits de l'hexagramme sont muables et déjà je me tourne vers de nouvelles interprétations.

Finalement, aucune claque cosmique prévue dans l'immédiat, mais reste que la question de l'obstacle me fascine. Je pense à Loki, ce caillou (joyeux) dans nos chaussures spirituelles. Beaucoup refuse de travailler avec lui, le décrive comme "dangereux" et certains crient même au blasphème quand je persiste. La tête dans le guidon, on oublie souvent que le petit grain de sable est indispensable à la création d'une perle (et à la mort de Balder, mais passons). Rencontrer l'Obstacle nous frustre, nous effraie, nous rend triste même parfois. Mais sommes-nous plus malheureux après y avoir été confronté ? Je ne pense pas. A chaque obstacle, nous apprenons. A chaque doute, nous nous adaptons. A chaque limite, nous nous sublimons. N'est-ce pas exactement ce que fait Loki ? En commençant à travailler avec le Pentacle de Perle, T. Thorn Coyle demande justement quelle est la chose qui nous grattouille / chatouille / exaspère en ce moment. Je n'avais pas compris ce qu'elle attendait à ce moment. Les choses me paraissent un peu plus clair aujourd'hui.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire