Archives du blog

mercredi 25 février 2015

La Déesse des Etoiles

La Divinité centrale de la tradition Feri porte plusieurs noms, certains cachés, d'autres révélés, d'autres encore que la bouche humaine ne peut prononcer tant ils résonnent dans l'univers.




"Seule, sublime, complète en Elle-même, la Déesse, celle dont le nom ne peut être prononcé, flottait dans l'abysse des ténèbres de l'Espace, avant le début de toutes choses. Elle regarda dans le miroir courbe de l'espace noir, Elle vit par sa propre lumière sa rayonnante réflexion et en tomba amoureuse. Elle la tira par le pouvoir qui était en Elle et fit l'amour avec Elle-même, et l'appela "Miria, la Magnifique". 
Leur extase éclata dans le chant unique de tout ce qui est, a été et sera à jamais, et avec le chant vint le mouvement, des vagues qui déferlèrent vers l'extérieur et devinrent tous les cercles et les sphères des mondes. La Déesse se remplit d'amour, se gonfla d'amour, et Elle donna naissance à une pluie d'esprits brillants qui remplirent les mondes et devinrent tous les êtres.
Mais dans ce grand mouvement, Miria fut emportée, et comme Elle se sépara de la Déesse, Elle devint plus masculine. D'abord, Elle devint le Dieu Bleu, le dieu doux et riant de l'amour. [...] 
Tout a commencé dans l'amour; tous cherchent à retourner vers l'amour. L'amour est la loi, l'enseignant ou la sagesse, et le grand révélateur des Mystères."

De The Spiral Dance, par Starhawk. 
Traduction personnelle.


Nebula Goddess, par Valérie Walker


Tout comme le Dieu Bleu, la Déesse des Etoiles s'impose dans ma pratique comme une évidence. Sa présence est, par sa nature, immanquable. Elle est dans le ciel bleu au-dessus de ma tête, dans la Terre sous mes pieds, dans le vent qui me caresse...

Son amour est manifeste pour peu que l'on accepte de s'y ouvrir. Une des pratiques qui me permet d'entretenir ma relation à Elle me vient, encore une fois, de T. Thorn Coyle :

"Avant d'aller te coucher, prête attention au cycle dans lequel la lune se trouve. Est-elle noire, croissante, décroissante, pleine ? Prends le temps de ressentir la lune. Ensuite, va au lit. Alors que tu es couché, prêt à t'endormir, commence à respirer profondément. Laisse ton corps se détendre. Détends ton cou. Laisse ton dos et tes fesses s'enfoncer dans le lit. Tends les muscles de tes jambes et relâche-les. Sens tes tensions se dissoudre alors que tu t'enfonces dans ton lit, te relaxes. En continuant à respirer, commence à te sentir bercé par des bras bienveillants. Ton aura s'emplit de chaleur, de sécurité, d'amour. Remplis ton aura d'une lumière rose. Laisse-toi bercer dans les bras de Dieu Elle-Même. Tu es nourri d'amour. Tu respires dans l'amour que l'univers a pour toi, enfant de la terre et des cieux étoilés. Tu es beau, unique et merveilleux. Tu es aimé, dans ta totalité et sans réserve, ni attente. Détends-toi dans cet amour. Tu es entouré d'amour. Laisse toi dériver vers le sommeil, bercé dans la sécurité, la douceur et l'amour."

De Evolutionary Witchcraft, traduction personnelle.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire