Archives du blog

lundi 20 avril 2015

Nimuë se fait dorer la pilule !



Traduction et adaptation : Breven



Hélas, Nimuë la Blanche n'était pas la jeune fille rieuse en cette belle journée. Non, elle était carrément grincheuse en fait. Beaucoup d'entre vous ne le savent peut-être pas encore, mais une déesse grincheuse n'est pas l'entité la plus agréable à avoir autour de soi, des choses mauvaises se produisent... Incendies, fléaux, annulation de la diffusion de Buffy... Dois-je continuer ? Et une simple crème glacée n'allait pas améliorer son humeur cette fois, d'autant plus qu'elle était en plein programme minceur Atkins. Était-ce le manque de glucides qui rendait notre jeune divinité si grincheuse ? Non, même s'il s'agit là d'une bonne supposition ! Vous voyez, sa mère était sacrément sexy, comme vous vous en souvenez tous depuis mon dernier coup d’œil dans la vie du sacré... et sa peau était de la couleur du puits noir de l'espace. Oui, cette déesse-là n'avait pas désespérément besoin de crème solaire, si vous voyez ce que je veux dire, et c'est cela qui mettait Nimuë tellement en colère. Vous auriez pu pensé qu'elle a obtenu le titre de "The White One", "La Blanche", parce qu'elle était pure, ou parce qu'elle était la gardienne du Coeur Noir de l’Innocence, mais non, il s’agissait véritablement d'un sobriquet cruel qui lui fut donné par les autres dieux à l'école ... Nimuë est... voyons ... Comment dire cela avec douceur ? ... pâlotte. Cela est dû à l'obsession de sa mère pour la crème glacée, vanille était sa première crème glacée et ainsi serait sa première fille. Vous ne pouvez pas lui en vouloir vraiment...  je veux dire ... la première télévision était en noir et blanc ... bref...


Ainsi, ce fameux jour que j'ai mentionné plus tôt, celui où elle était grincheuse...


Oui, celui dont je viens de parler... il y a un paragraphe... voyons, ce n'était pas il y a si longtemps... Je sais que vous avez grandi devant une télévision et tout, mais essayez de rassembler un peu votre attention par ici...


Où en étais-je ? Ah oui...


Donc, ce jour-là, Nimuë se sentait particulièrement déprimée d'être toute pâlotte, elle se sentait différente... et nous savons tous à quel point les enfants sont méchants face aux gens qui sont différents, même s'il se trouve que les enfants en question sont des dieux. Quand soudain, l'idée la frappa...


"Je pourrais aller me faire dorer la pilule !"


Mais ce n'était que pure folie... un BRONZAGE ??? La Blanche ??? Se faire DORER la pilule ??? En particulier, parce que, eh bien... personne ne savait vraiment ce cela pouvait bien vouloir dire. C'est comme si je venais vers vous et disais, "Hey, Je vais aller me faire gnorfer la pilule." Vous seriez tous en train de vous dire : "mais qu'est-ce que c'est que se faire gnorfer ?". Et vous auriez tous raison parce que je ne suis pas un dieu et j'aurais probablement oublié de prendre mes médicaments ce jour-là... Mais je m'égare...


Alors, elle réfléchit à une source d'énergie assez forte pour lui donner ce joli look bronzé qu'elle voulait tellement, et hop... elle se tenait devant une grande boule de feu orange. Et qu'est-ce que c'était chaud... Je veux dire vraiment chaud... chaud comme deux Déesses dans un jacuzzi... et laissez-moi vous dire que... c'est chaud. Ce que chaque teint terreux parmi nous lui aurait dit si nous avions été dans le coin, c'est qu'elle se tenait juste devant le Soleil, et pâlotte + soleil = mieux vaut espérer que vous ayez de l'aloès à portée de main. Mais comme elle venait d'inventer le bronzage, le coup de soleil lui était totalement inconnu. Alors elle prit un bain de soleil... puis un bain de soleil... puis un bain de soleil... et pour L'AMOUR DE DIEU, GAMINE, RETOURNE A L'OMBRE !!! Mais il était trop tard... Nimuë, la Blanche, la jeune fille rieuse, était devenue Nimuë, la Rouge, la jeune fille boursouflée. Mais elle avait de la chance !! Voyez-vous, à seulement quatre planètes de là, à sa droite, se trouvait une planète qui ne contenait presque rien, sinon de l'eau. Quelques hauts sommets, mais à part ça... juste de l'eau... Donc, comme vous l'aurez deviné, elle se précipita directement vers elle et plongea dedans !


Cependant, au grand dam des animaux vivant dans l'eau, Nimuë ignorait à quel point elle avait emmagasiné de la chaleur, et en se jetant la tête la première elle fit s'évaporer instantanément la moitié de l'eau présente sur la planète. Franchement... Comment vous sentiriez-vous, en étant un petit poisson préhistorique, nageant joyeusement quand pouf.... votre maison disparaît et vous vous retrouvez couché sur cette substance dure sur laquelle vous faisiez habituellement caca. Parce que c'est ainsi que cela s'est passé, ne laissez pas les scientifiques vous dire que la vie a décidé de quitter volontairement l'eau, car eh bien... euh... ils sont stupides.


Donc, c'est ainsi que c'est arrivé... la brûlure de Nimuë disparut finalement, et la vie sur Terre a été modifiée de façon définitive. Nimuë revint souvent sur Terre, mais elle n'alla plus jamais se faire dorer la pilule.


La morale de l'histoire ? Il faut toujours une morale avec vous... bien...


Si vous êtes dans une piscine et qu'une déesse énervée vient à votre rencontre... nagez jusqu'aux plus abyssales des profondeurs.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire