Archives du blog

mardi 5 mai 2015

Uranus - Une planète queer



Afin de mieux comprendre certains principes astrologiques, il est important pour moi de faire un petit détour par la mythologie, par l'Histoire et par l'astronomie.


Ouranos est une des divinités primordiales de la mythologie grecque que nous ne présentons plus. Il n’apparaît cependant qu'à la création du monde et aucun culte ne lui aurait été rendu. Personnification du ciel, il s'unit à Gaïa, la Terre, est donne naissance aux cyclopes, aux titans, aux titanides et aux hécatonchires. Cronos émascule Ouranos. Son sang engendre les furies et les nymphes. Ses testicules, tombant dans la mer, donnent naissance au dernier enfant d'Ouranos : Aphrodite.


Des furies, des nymphes... Peut-on imaginer entourage plus gay-friendly ? Le dernier enfant d'Ouranos, son chef d'oeuvre, devient l'archétype de l'amour, de la grâce et de la beauté.


Si la Lune, le Soleil, Mars, Mercure, Vénus, Jupiter et Saturne sont parfois visibles à l’œil nu, Uranus est la première planète de notre système à ne pas se révéler sans instrument. Il s'agit de la première planète à avoir été "découverte" (par Frederich Wilhelm Herschel) et donc la première à avoir soulevé autant de questions. On  pourrait résumer les interrogations des astronomes ainsi : qu'est-ce que c'est que ce truc et que fait-on de ça ? Nombreux ont été les débats concernant le nom de cet objet spatial, sa nature... La découverte d'Uranus marque une révolution dans l'exploration de notre système solaire.


Autre curiosité bien connue d'Uranus : son axe de rotation. Les planètes tournent sur elles-mêmes selon leurs axes de révolution autour du Soleil. Uranus n'en fait encore une fois qu'à sa tête et tourne sur elle-même, sur un axe incliné à 98% par rapport à son axe de révolution. Les vingt-sept lunes d'Uranus tournent cependant bien autour de l'équateur de la planète. Notez d'ailleurs que les astronomes ont baptisés ces lunes d'après les personnages de Shakespeare. Titania, Obéron, Umbriel, Miranda, Puck, Titania... Des noms de fées, de magiciens...


L'énergie d'Uranus pousse à l'exploration scientifique, à l'humanitarisme et ne supporte pas l'autorité. Cette rébellion constante contre le système peut lui valoir d'être évincée des débats publics par des aspects plus saturniens. Saturne gouverne les limites, les structures et l'autorité ; elle ferme le bal des planètes visibles à l’œil nu, comme cela a déjà été abordé plus haut. L'individu qui a de fortes influences uraniennes sur cartes du ciel voit souvent ses idées se fracasser contre la dure réalité saturnienne. C'est pour cela que la notion de groupe et de partage est essentielle pour cette personne : un ami, un associé, un proche saura faire le tri au milieu des centaines d'idées trop révolutionnaires (voire complètement loufoques) proposées et en mettre en valeur les éclairs de génies qui sauront bouleverser concrètement notre société.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire