Archives du blog

dimanche 15 novembre 2015

L'Amour est la seule Loi




Aujourd'hui, mes prières accompagnent les victimes des attentats et leurs familles. Je partage l'émotion nationale et l'indignation de tous face à cette barbarie aveugle.



Ce blog n'a jamais eu pour objet de commenter l'actualité, mais il arrive un moment où le silence devient insupportable. Surtout lorsqu'il est comblé par d'autres, qui ne se gênent pas pour raconter n'importe quoi.


Ces dernières vingt-quatre heures, tout et son contraire ont été dit. J'ai lu certains articles, certains statuts Facebook ou tweets appeler à la vengeance. Certains de ces mots étaient signés par des païens et quelques rares d'entre eux affirmaient parler au nom de leurs fois. J'ai vu des parallèles indélicats, voire douteux, concernant des prophéties de fin du monde, le Ragnarök, un complot international et autres propos de ce genre.


Ces mots relèvent au mieux d'une paresse de la pensée, au pire d'une bêtise phénoménale. Il est bien plus facile de designer un groupe bien défini comme l'"ennemi" plutôt que de se dire que le danger est multiforme. Il est bien plus facile d'appeler aux armes que de penser aux victimes collatérales, aux enfants qui n'ont rien demandé à personne, aux vrais croyants qui n'ont comme seule ambition que de suivre les messages de paix et de tolérance de leurs livres sacrés. Il est bien plus facile de nourrir la haine, plutôt que d'intégrer l'inacceptable. 


J'ai la chance de vivre dans une ville qui, par son histoire et sa géographie, accueille des habitants aux origines très différentes et aux croyances diverses. J'y ai toujours vu une richesse et une opportunité pour apprendre le vivre ensemble et pour construire des ponts entres les cultures et les religions. En janvier, la nouvelle mosquée de la ville a été inaugurée. La nouvelle s'affichait dans les journaux régionaux, les responsables politiques et religieux échangeaient des mots de paix et de tolérance et les associations locales se félicitaient du travail accompli. Très peu de temps après, des terroristes visèrent les locaux de Charlie Hebdo, provoquant l'émoi international. A cette sidération totale s'en joignit une autre. Quelques jours plus tard, la nouvelle mosquée de ma ville avait été taguée, dégradée et profanée. Des amalgames avaient été faits. La stupidité avait frappé une nouvelle fois.


La seule réponse que j'ai face à l'horreur, face à la terreur, c'est l'amour.


Alors aujourd'hui, j'envoie mes prières d'amour aux victimes des attentats, à leurs familles. A mon pays. A mes voisins. A mes sœurs et frères musulmans, qui sont toujours parmi les premières victimes de l'islamisme radical. A l'humanité toute entière.


Quelque soient les attaques, quelque soit la terreur, rien ne doit mettre à mal l'amour que nous partageons les uns pour les autres comme une seule communauté d'humains.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire