Archives du blog

samedi 19 décembre 2015

Capricorne - Le Bouc de Yule


Arcane XV - Thoth Tarot


Mardi prochain, nous célébrerons le solstice d'Hiver ou Yule dans les traditions néo-païennes. Astrologiquement, le Soleil entrera en Capricorne. L'occasion est toute trouvée pour pousser le Bouc sous le sapin et l'étudier d'un peu plus prêt.



Au préalable, il faut nous rappeler que nous ne sommes pas un signe. Les douze colorations astrologiques se retrouvent dans tous les thèmes natals, dans toutes les cartes du ciel. S'il est dit, un peu rapidement, que je "suis Verseau", cela signifie simplement que mon Soleil natal se trouve dans le signe du Verseau. Il peut d'ailleurs être intéressant de réfléchir aux raisons qui nous poussent à faire du signe solaire (l'Ego, le Moi, ce à quoi je m'identifie...) l'alpha et l'oméga de l'individu et à l'utilisation abusive du "je suis". Bref, nous avons tous un aspect Bélier, un aspect Taureau, un aspect Capricorne... Et nous pouvons tous bénéficier de l'intégration de toutes ces parties en nous-mêmes dans une démarche spirituelle.


Le Capricorne donc ! Qui est ce bougre et comment se manifeste-t-il en nous ? (Pour illustrer mon propos, j'utiliserai le pronom "il" pour évoquer le Capricorne. Cependant, le Bouc est une femme comme les autres, hein !) 


Il émerge des ténèbres de la nuit la plus longue de l'année, a l'apparence d'une créature mi-poisson mi-bouc et on lui attribue la carte du Tarot du Diable. Grosse ambiance ! D'emblée, tu sens que tu vas te marrer.


Les mythes grecs racontent l'attaque de l'Olympe par Typhon, le titan des tempêtes. Les Dieux, surpris en plein "Vivement Dimanche" (ou au milieu d'une autre activité divine de l'époque), ont rapidement éteint leur poste, coupant inélégamment le sifflet à Drucker, et tentèrent de quitter les lieux le plus rapidement possible. Avec Typhon aux portes de l'Olympe, trop tard pour passer une annonce sur BlaBlaCar. Les Dieux se changèrent en animaux et s'enfuirent dans un nuage de plumes et de poils. Pan (ou Dionysos, selon les versions) n'avait pas tout compris au principe et il se transforma en être mi-bouc, mi-poisson.




Le Capricorne est le premier signe de l'élément Terre (en astrologie, on utilise le mot "cardinal"). Lors de la période sombre de l'année, la Terre est effectivement mise en avant dans plusieurs systèmes. Les animaux se réfugient dans les sous-terrains pour hiberner. L'énergie des plantes se concentre dans leurs racines. Dans les profondeurs, le royaume des morts couronne une nouvelle reine. Le Soleil, lentement, perd de sa force et meurt. Avant de renaître. Une période de mort, peut-être, mais aussi une période pour mettre en lumière ce qui est caché dans l'obscurité. Peu étonnant que l'arcane du Diable y soit associé : nous parlons ici de pulsions inconscientes, de refoulements... (Je t'avais promis une grosse ambiance, jeune lecteur, j'espère que tu n'es pas déçu !).


Le Capricorne surgit au milieu de ce bordel cosmique et comprend bien vite les règles qui gouvernent sa saison. Notre Bouc est face à un choix crucial pour le reste de sa carrière astral : soit il accepte les limites extérieures et cède à la peur, soit il les embrasse et s'engage à avancer en éclairant son propre chemin. Il se trouve justement (comme par hasard !) que Saturne, la planète des limites, des peurs et de l'engagement, le gouverne.


Quel est l'objectif de notre petit Capricorne ? Intégrer toutes les parties de lui-même, apprivoiser ce qui sommeille dans son inconscient, le mettre en lumière et concilier son image publique à celui qu'il est au fond de lui. Quitte à être un Bouc à queue de Poisson. Avoue que tu t'en veux de t'être moqué de son apparence, hein ?


Il va lui falloir maîtriser un certain nombre d'outils pour que notre Bouc puisse réaliser son objectif. Pour rester intègre, pour que son image publique corresponde à sa nature profonde, la première étape est, bien sûr, de répondre à la question "qui suis-je ?". L'introspection est un outil indispensable au Capricorne. Tout le long de son chemin astral, il lui faudra revenir à cette étape, s'écouter, vérifier qu'il agit bien selon ses propres valeurs, ses propres croyances. Alors, évidemment, il risque de gagner le titre de "Maître de la Solitude" parmi les autres signes, mais il s'en cogne notre ami Capricorne. Il n'a certainement pas besoin de ton avis pour évoluer. Il sait ce qu'il veut, éclaire les désirs cachés au fond de son inconscient et se sent hyper à l'aise avec le complexe de castration freudienne. Son phallus symbolique, il te le balance à la tronche. Maître de la Solitude, bordel ! (Si, comme moi, ta Vénus natale se balade en Capricorne, tu peux entrevoir les défis qui se présenteront sur ton chemin amoureux. Bisous, bisous !)



Phallus gratuit !


La patience, l'auto-discipline, la volonté. Voilà autant de qualités associées au Capricorne. Le Bouc est pratique et sait instinctivement ce qui lui sera utile ou non. Cela peut lui valoir la réputation peu glorieuse d'animal intéressé uniquement par le pouvoir. Nous touchons là à l'Ombre du Capricorne. Si cet aspect de nous-mêmes n'est que partiellement intégré, le Bouc transforme son indépendance en désintérêt de l'autre, sa discipline en rigidité et sa volonté en avidité.


Ami lecteur, j'espère que cet article t'a permis d'y voir un peu plus clair sur ce sujet. Si tu ne sais pas du tout comment se manifeste le Bouc dans ton thème natal, que tu es perdu dans les brûmes hivernales ou que tu tiens juste à m'insulter (pas trop), tu peux m'envoyer un petit mail à breven@free.fr ou me contacter sur Facebook et on en discute dès que j'ai cinq minutes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire