Archives du blog

lundi 21 décembre 2015

Le Réel, le Symbolique et l'Astrologie - Psychanalyse et Magick

Le Réel... Gros sujet avec lequel tentent de se dépatouiller beaucoup d'ésotéristes et de sorciers. J'ai déjà écrit pas mal de choses à ce sujet (fouille ce blog, jeune lecteur), notamment ici ou . La question, pourtant, se repose régulièrement, se décline dans de nombreux domaines et j'ai la vague impression qu'on en fait rarement le tour...


Lorsque l'on commence à étudier l'astrologie un peu sérieusement, on tombe souvent sur le débat "Astrologie Sidérale contre Astrologie Tropicale".





L'Astrologie Tropicale est celle qui est la plus utilisée en Europe. Elle se base sur le système que nous connaissons bien : le ciel est découpé en douze parts d'égale mesure qui forment les douze signes du zodiaque. L'Astrologie Sidérale, pratiquée couramment en Inde, préfère à cette méthode l'observation effective de ce qui se passe dans le ciel. L'Astrologie Tropicale se calcule, l'Astrologie Sidérale s'observe. En effet, les constellations ne sont pas de même taille et se décalent légèrement d'année en année. Si, en Astrologie Tropicale, le Soleil entre dans le signe du Bélier vers le 20 Mars, en Astrologie Sidérale, cela ne se produit actuellement que vers le 15 Avril... Qui a raison ? Quel système est le meilleur ?


Le débat fait rage et est un véritable marronnier du web ésotérique. Des articles sont publiés régulièrement pour nous rappeler à quel point les astrologues européens sont des débiles profonds puisque leurs calculs ne correspondent à rien de réel. Les contre-arguments sont souvent à la hauteur des attaques et on n'en finit pas de se décrédibiliser les uns les autres. Jeune lecteur, si tu lis mon blog depuis un certain temps, tu imagines déjà qu'à la question "qui a raison ?", je vais répondre un truc louche du type : "tout le monde et personne". Et tu as parfaitement raison !




Astrologie Sidérale et Astrologie Tropicale racontent exactement la même histoire, mais dans des langues différentes. Ainsi, les deux systèmes fonctionnent et aucun des deux n'est plus Réel que l'autre. Nous parlons de langages et de symboles et sommes ainsi complètement dans le domaine du Symbolique. A partir du moment où le sujet même de l'étude astrologique est l'individu et son psychisme, je ne vois aucun problème à utiliser le Symbolique pour l'aborder. De façon plus générale, l'acte magick se situe très souvent (tout le temps) dans le symbolique et cela ne pose de soucis à personne.


Je sens que je te perds, jeune lecteur, et qu'il va me falloir t'expliquer un mieux ce que sont ces notions chelous de Réel et de Symbolique. Pour cela, il va falloir aborder Lacan, Freud et leurs amis. Je sais, mais accroche-toi.


Le Réel... Je ne peux pas l'expliquer et je ne peux rien en dire. Toi non plus d'ailleurs. Le Réel, c'est le truc qui se passe (ou ne se passe pas) à instant T et que tu n'as pas pu analyser, intégrer et communiquer. C'est juste là. L'expérience pure. Imagine que tu sois un bébé sur le point de naître, qui n'a jamais rien vu du monde. Tu sors du ventre de ta mère et là... Aaaah. Une claque du Réel. Tu ne comprends pas. Tu n'as pas les mots, puisque personne ne te les as encore donné ou que tu n'as pas pu les créer.


Le Symbolique, c'est le domaine du langage. A partir du moment où l'on met un mot sur quelque chose, l'expérience sort du Réel et devient Symbolique. Les mots chargent l’événement et le connotent inévitablement, même s'ils ne sont pas encore prononcés. Par exemple, lorsque je dis que "je vois une voiture rouge", tout de suite, dans ta tête, des mécanismes dont tu n'as pas conscience vont se mettre en branle et teinter l'événement. Le rouge sera associé à certaines sensations, certains souvenirs, tu te baseras sur ton expérience de l'élément "voiture", tu iras même jusqu'à imaginer la voiture en mouvement, dans ta rue et l'identité du chauffeur. En bref, la phrase "je vois une voiture rouge" ne correspondra pas à l'expérience pure que j'ai vécu dans le Réel avant de l'intellectualiser et de la placer dans le domaine du Symbolique.


C'est bien joli tout cela, mais à quoi ça nous sert ? Eh bien, si tous les chercheurs, sorciers, spiritualistes ou ésotéristes maîtrisaient un peu ces notions, on aurait tout de même beaucoup moins d'embrouilles. Les mots et les symboles ne traduisent en rien l'expérience réelle. Il serait donc bon d'arrêter de s'étriper sur des questions aussi futiles que "qui a raison ?" et de tenter de gérer au mieux nos biais personnels. Bannissons une bonne foi pour toute le concept de réalité comme argument ultime, car il y a fort à parier que nos réalités n'ont rien de Réelles...



Mes copines et moi qui tentons de nous débarrasser de la réalité...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire