Archives du blog

jeudi 4 février 2016

Le Verseau - L'échanson des Dieux

Le Soleil est bien installé en Verseau alors que brûlent nos bougies d'Imbolc (Admirez la manière poétique que j'ai de dire que je suis à la bourre). J'ai déjà écrit quelques articles en lien avec ce signe du zodiaque (ici par exemple), mais il peut être bon de l'explorer à nouveau. Comme pour le Capricorne, j'utiliserai un pronom défini pour raconter le Verseau, mais il est évident qu'il n'y a rien de genré dans cette histoire.



Commençons par avouer que j'ai une affection toute particulière pour le Verseau. En effet, c'est un des signes qui me parlent le plus et pour cause...




Mais au-delà de cet aspect purement narcissique (qui, d'ailleurs, ne signifie pas grand chose puisque nous avons tous un aspect Verseau), nous avons à faire à un signe révolutionnaire, idéaliste et totalement rebelle. La carte du Tarot qui lui est liée est l'Etoile, l'arcane de l'espoir, de la victoire et de l'accomplissement. Quel programme !


Le mythe grec du Verseau est celui de Ganymède, le plus beau des mortels, dont Zeus tomba éperdument amoureux. Le roi des Dieux, transformé en aigle, enlève le jeune homme et l'installe sur l'Olympe. Héra, Déesse de la famille, gardienne de l'institution du mariage et épouse de Zeus, est moyennement open à l'idée d'un ménage à trois bisexuel avec le nouveau venu. Le Dieu ne se décourage pas. Il fait du mortel l'échanson de l'Olympe et parvient ainsi à le garder auprès de lui.


Ce mythe nous fournit, de manière subtile, quelques éléments pour comprendre le Verseau. Ganymède vit auprès des Dieux, bien qu'il soit mortel. Il transcende sa condition d'humain et va au-delà de ce qu'un mortel peut attendre de sa vie terrestre. En tant qu'échanson, il est au service de ses divins patrons tout en étant, finalement, très seul dans sa condition. Passer son temps à servir les Olympiens, pour espérer une attention de Zeus en fin de journée, si sa femme n'est pas dans les parages, ce n'est pas non plus la voie la plus facile pour atteindre l'épanouissement personnel.


Après avoir exploré l'obscurité de son inconscient à travers le Capricorne, la conscience émerge en Verseau et tente de faire quelque chose de ses découvertes du mois passé. Le Verseau veut s'affirmer. Il veut choisir son propre chemin et accéder à sa vérité. Celle des autres lui importe peu ; il la reconnait, la respecte, mais ne peut pas en faire grand chose pour lui-même.


On trouve toujours quelqu'un pour nous dire comment agir, comment fonctionner, voire que faire de nos vies. La plupart du temps, ces conseils partent de la meilleure intention. Parfois, ces injonctions sont même plus subtiles qu'un discours qui nous est directement destiné. La publicité. La norme sociétale. Les traditions familiales. La culture. Toutes ces choses ne sont pas négatives en soi, mais le Verseau n'arrivera pas à s'en contenter maintenant qu'il a exploré les tréfonds de sa psyché. Sa stratégie est de ne pas se laisser corrompre par son entourage, par la société. Pourtant, il ne dénigre pas ceux qui l'entourent. Bien au contraire ! Il les reconnait pour ce qu'ils sont et a même des idéaux sociétaux assez clairs. Au final, malgré sa froideur apparente et sa rébellion permanente, le Verseau a besoin de sa tribu.


Ce va-et-vient entre l'Autre, la communauté et Soi peut parfois donner l'impression au Verseau qu'il est seul au monde, incompris, isolé. Il faut beaucoup de courage pour s'affirmer. Heureusement, l'échanson a plusieurs ressources qui lui seront bien utiles dans sa quête. Contrairement à ce que son nom laisse présager, le Verseau est un signe d'Air Fixe. Il possède les qualités qui en découlent : l'imagination, l'attrait pour la nouveauté, des facultés de raisonnements qui, parfois, peuvent le pousser à trop intellectualiser, une bonne capacité d'observation, etc. Uranus est la planète gouvernante du signe et partage beaucoup de qualités avec Mercure* ; il n'est donc pas étonnant de retrouver certaines de ces qualités dans l'histoire du Verseau. L'échanson a, en effet, le don de voir la vérité en tout. Les masques que les Autres affichent ne le trompent pas ; le Verseau voit très bien au travers. Il lui est alors facile de repérer les jeux psychologiques auxquels s'adonne son entourage. Le Verseau est tenace, voire têtu. Ses facilités à penser différemment, à se projeter, à innover risquent parfois de l'isoler davantage.


Si, comme je l'ai écrit plus haut, le Verseau repère facilement ce qui se joue autour de lui, arrive-t-il pour autant à en éviter les ornières ? Pas sûr... Il est facile pour l'échanson de confondre ses aspirations "tribales" avec les désirs que la société et son entourage placent en lui. S'il se laisse aller à cette aliénation, il vivra une vie qui n'est pas la sienne, fonctionnera en mode automatique et, quand il repensera à ses anciennes aspirations, se rendra compte à quel point sa vie est vide de sens...


Comme toujours, je suis ouvert à vos commentaires, critiques, questions et reste disponible si vous souhaitez comprendre ce qu'il se passe dans votre thème du côté du Verseau sur Facebook (par ici) ou par mail : breven@free.fr.


Bisous, bisous !




*Les forces uraniennes et mercuriennes m'apparaissent parfois comme étant les mêmes énergies, s'exprimant dans des tonalités différentes.


1 commentaire:

  1. J'adore tes derniers articles, hâte d'en lire plus sur tes explorations astrologiques :)

    RépondreSupprimer